Linklaters conseil sur le refinancement d’un portefeuille de centrales solaires

Delta Solar SAS, l’un des cinq plus grand exploitants de centrales solaires en France, a refinancé avec succès un portefeuille de neuf parcs photovoltaïques situés dans le sud de la France et en Corse, pour une capacité totale installée de 67,3 MW. Les actionnaires indirects de Delta Solar sont Ardian, Bernis Energy, Debiopharm Investment et Nixdorf Foundation. Ces derniers avaient acquis, fin 2014, les titres de la société mère de Delta Solar, Aloe Energy SAS par l’intermédiaire de Aloe Invest SAS, un véhicule d’investissement dédié aux énergies renouvelables.

Le challenge que représente un tel refinancement sur ce portefeuille d’actifs solaires a de plus été réalisé dans des délais extrêmement courts. La convention de crédits senior a en effet été signée environ six semaines après que les arrangeurs, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, Siemens Bank et Société Générale, aient été mandatés.

Les prêteurs étaient conseillés par Linklaters avec François April, associé, Darko Adamovic, Alex Bluett, Samuel Bordeleau, Marion Caoudal, Binta Mamadou et Romain Marchand, collaborateurs sur les aspects financement et projet, Fanny Mahler, collaboratrice, sur les aspects de droit public, Amaury Chautard, collaborateur, sur les aspects de droit immobilier, Cibèle Natasha Antunes, counsel et Charles Linel, collaborateur, sur les aspects de produits dérivés et Thomas Perrot, associé et Alexandra Mourlon, collaboratrice sur les aspects de droit fiscal.

Delta Solar et Aloe Energy étaient conseillés par Clifford Chance avec Benjamin de Blegiers, associé, et Chloe Desreumaux, collaboratrice, sur les aspects financement et projet, Gabriel Mauger, collaborateur, sur les aspects de produits dérivés, Marianne Pezant, counsel, et Thierry Diouf, collaborateur, sur les aspects de droit des sociétés et par Edouard Chapellier, associé, et Jonathan Abensour, collaborateur, de Linklaters sur les aspects de droit fiscal de l'opération.

Le conseil financier de l’emprunteur était Lazard Frères.