Linklaters Paris conseille NORD/LB dans le cadre du financement d’un parc éolien de 11 turbines, premier d’une série de projets éoliens terrestres de 220 MW+ développée par Velocita

Linklaters Paris a conseillé Norddeutsche Landesbank Girozentrale (NORD/LB) en qualité d’arrangeur unique dans le cadre de la structuration et du financement d’un parc éolien composé de 11 turbines, situé en Franche-Comté (France) et développé par Opale Energies Naturelles pour le compte de Velocita Energies. Les éoliennes seront fournies par General Electric, qui sera également en charge de leur exploitation et de leur maintenance. Les prochains parcs éoliens envisagés dans le cadre du portefeuille de projets développés par Velocita, d’une capacité totale de 220 MW+, sont attendus en 2015 et 2016.

François April, associé en bancaire et projets, s’est chargé de la structuration du financement à recours limité de cette opération. Il a été épaulé par Mark Barges, counsel, Samuel Bordeleau et Alex Bluett, collaborateurs sur les aspects projets, ainsi que par Vivien Bon, Adèle Bazin et Aïcha Diallo, collaborateurs sur les aspects bancaires. Pierre Guillot, collaborateur, est intervenu sur les aspects de droit public, Amaury Chautard et Nawel Belabdelouahab, collaborateurs, sur les aspects de droit immobilier.

Pour sa part, Edouard Chapellier, associé, est intervenu sur la structuration fiscale de l’opération, avec le concours de sa collaboratrice Alexandra Mourlon.

Le bureau de Linklaters à Paris est reconnu pour son expérience dans le secteur de l’énergie et intervient régulièrement aux côtés des investisseurs, des sponsors et des banques sur des opérations majeures en France, y compris dans le domaine des énergies renouvelables. Ces dernières années, le bureau de Paris a par exemple conseillé la Société Générale sur la structuration et le financement du plus grand parc solaire européen, Ardian (ex-AXA Private Equity) et Neoen lors de l’acquisition des actifs énergies renouvelables de Poweo, Mirova sur des joint-ventures dans l’éolien en Suède avec Holmen et Platina, GDF Suez sur l’appel d’offre sur les projets d’éolien en mer de Noirmoutier et du Tréport ou Marubeni sur l’acquisition d’actifs renouvelables de GDF Suez au Portugal. Au cours des trois dernières années, le bureau de Paris a aussi été impliqué dans un grand nombre de financements de projets dans le secteur de l’énergie renouvelable (éolien et solaire) représentant une capacité totale de plus de 1130 MW, et a également participé dans des refinancements, acquisitions et cessions de portfolios de projets opérationnels d’une capacité totale installée supérieure à 1300 MW.

Sur le plan international, le bureau de Linklaters à Paris est intervenu en qualité de conseil commun des Prêteurs et des agences de crédit à l’exportation sur le financement multidevises (représentant l’équivalent de 1,4 milliards de dollars américains) couvrant l’expansion de la centrale de Jorf Lasfar au Maroc, et conseille actuellement les Prêteurs sur le financement du projet de centrale au charbon de Safi, aussi située au Maroc. Il a également conseillé GDF Suez lors du rapprochement entre sa branche Energy International et International Power et lors de

l’acquisition par le fonds chinois China Investment Corporation (CIC) de 30% dans GDF SUEZ E&P et de 10% dans Atlantic LNG.

Membre actif du SER, Linklaters est l’un des premiers cabinets à avoir constitué au sein de son réseau international un groupe de travail spécialement dédié aux énergies renouvelables.

Autres conseils

Velocita était conseillé par Allen & Overy sur les aspects projets et financement de l’opération, et par CGR Legal sur les aspects droit public.