Linklaters a conseillé Siemens dans le cadre de sa fusion avec Gamesa

 Linklaters a conseillé Siemens en lien avec sa fusion avec Gamesa. Cette opération, formalisée le 17 juin 2016 après plusieurs mois de discussions, vise à créer le leader mondial de la production d’éoliennes terrestres et en mer, avec un chiffre d'affaires cumulé de 9,3 milliards d'euros et un carnet de commandes d'environ 20 milliards d’euros.

Siemens détiendra 59 % de la nouvelle entité et versera un paiement en numéraire de 3,75 euros par action aux actionnaires de Gamesa - soit un total de plus d'un milliard d'euros.

Dans le cadre de cette opération, la co-entreprise de Gamesa et Areva dans l’éolien en mer, Adwen (dont les turbines de 8 MW équiperont notamment les trois champs d’éoliennes en mer attribués à Iberdrola et Engie en France), pourrait être vendue à un tiers ou être intégralement reprise par la nouvelle entité issue de la fusion Siemens/Gamesa.

La mise en place d’une équipe multi-juridictionnelle basée à Madrid (Alexander Kolb), Munich (Dr. Timo Engelhardt), Berlin et Paris a été nécessaire pour mener à bien cette opération complexe. L’équipe de Linklaters à Paris était dirigée par François April et Paul Lignières, associés au sein du département projets. Ils ont été épaulés par Samuel Bordeleau et Fanny Mahler, collaborateurs seniors, et Nathanaël Caillard, collaborateur, qui ont réalisé l’audit juridique complet de tous les aspects français de la transaction, y compris notamment en lien avec Adwen et les trois projets éoliens en mer français.

L’équipe de Linklaters à Paris est reconnue pour son expérience dans le secteur de l’énergie, et en particulier de l’énergie renouvelable. Il intervient régulièrement aux côtés des investisseurs, des sponsors et des banques sur des opérations majeures en France, y compris dans le domaine de l’éolien en mer. Au cours des cinq dernières années seulement, le bureau de Paris a participé à des acquisitions et cessions de portfolios de projets opérationnels dans le secteur de l’énergie renouvelable d’une capacité totale installée supérieure à 3000 MW et a également été impliqué dans un grand nombre de financements et refinancements de projets représentant une capacité totale de plus de 1100 MW.

Membre actif du SER, Linklaters est l’un des premiers cabinets à avoir constitué au sein de son réseau international un groupe de travail spécialement dédié aux énergies renouvelables.