Linklaters a conseillé Natixis et CEPAC dans le cadre du refinancement d’un portefeuille de 15 centrales photovoltaïques

Linklaters a conseillé Natixis et Caisse d'Epargne et de Prévoyance Provence-Alpes-Corse (CEPAC) en tant qu’arrangeurs mandatés et prêteurs, et Natixis, en tant qu’agent et banque de couverture dans le cadre du refinancement d’un portefeuille de 15 centrales photovoltaïques, détenu conjointement par le fonds d’investissement DIF Infrastructure II et par GreenYellow. Les centrales composant le portefeuille sont installées sur les toits d’hypermarchés situés dans le sud de la France, pour une capacité totale de 31,17 MWc.

La structure de financement à recours limité mise en place dans le cadre de cette opération comprenait des éléments de financement d’acquisition. Il s’agit de l’un des refinancements de portefeuille les plus complexes intervenus en France dans le secteur des énergies renouvelables au cours des dernières années. Les crédits mis à disposition du portefeuille comprenaient notamment deux tranches dédiées aux investisseurs institutionnels.

L’équipe internationale et pluridisciplinaire de Linklaters était dirigée depuis Paris par François April, associé, assisté de Samuel Bordeleau, collaborateur senior. Ils étaient épaulés par Cédric Sinarinzi et Nathanaël Caillard, collaborateurs au sein du département Financements bancaires et de projets. Fanny Mahler et Jean Berrut (Droit public/Affaires publiques), Amaury Chautard et Nawel Belabdelouahab (Droit immobilier), Marion Caoudal (Projets), Yoann Hay (Corporate) et Lisa Janaszewicz (Financements bancaires) ont participé à l’audit du portefeuille tandis que Clémentine Giannini, collaboratrice senior, est intervenue sur les aspects fiscaux de l’opération. Une équipe du bureau de Linklaters à Luxembourg (Melinda Perera (counsel), Charline Lesniarek et Natalie Blanc (collaboratrices)) est intervenue sur les aspects luxembourgeois du refinancement.

Le bureau de Linklaters à Paris est reconnu pour son expérience dans le secteur de l’énergie et intervient régulièrement aux côtés des investisseurs, des sponsors et des banques sur des opérations majeures en France, y compris dans le domaine des énergies renouvelables. Ces dernières années, le bureau de Paris a, par exemple, conseillé Société Générale dans le cadre de la structuration et du financement de la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe (300 MW installés à Cestas, en Gironde), Ardian (ex-AXA Private Equity) et Neoen lors de l’acquisition des actifs énergies renouvelables de Poweo, Mirova sur des joint-ventures dans l’éolien en Suède avec notamment Eolus, Holmen et Platina, GDF Suez sur l’appel d’offre sur les projets éoliens en mer de Noirmoutier et du Tréport, ou Marubeni sur l’acquisition d’actifs renouvelables de GDF Suez au Portugal. Au cours des quatre dernières années seulement, le bureau de Paris a aussi été impliqué dans un grand nombre de financements de projets dans le secteur de l’énergie renouvelable (éolien et solaire), représentant une capacité totale de plus de 900 MW, et a également participé à des refinancements, acquisitions et cessions de portfolios de projets opérationnels d’une capacité totale installée supérieure à 2000 MW.

Membre actif du SER, Linklaters est l’un des premiers cabinets à avoir constitué au sein de son réseau international un groupe de travail spécialement dédié aux énergies renouvelables.

Autres conseils

De Pardieu Brocas Maffei (Jean-Renaud Cazali, Frank Bauermann et Guillaume Sauvage) conseillait les Sponsors.